Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Sep

L’aventure démarre dans les paysages secrets du Mato Grosso...

Publié par Jean  - Catégories :  #paysage

 

 

En 1969, les américains faisaient leurs premiers pas sur la Lune dans une vaste plaine caillouteuse triste à mourir.

Cet événement symbolisait en quelque sorte la fin de l’exploration de notre bonne vieille planète Terre. Il n’y avait plus rien à voir, plus rien à découvrir qui en vaille la peine. L’espace intersidéral devenait notre nouveau terrain d’exploration et de conquête. La grande question était de savoir si nous étions les seuls humains de l’univers...

 

Pourtant au même instant dans l’épaisse jungle amazonienne, une poignée d’hommes se préparait à entrer en contact avec une tribu inconnue. J’étais de ceux-là et je me souviendrai de ces journées interminables, de ces parties de cache-cache face à des individus dont le visage se dissimulait derrière un disque de bois inséré dans leur lèvre inférieure percée. Malgré leur comportement guerrier, nous n’avons rencontré qu’une tribu à bout de souffle acculée sur ses terres par l’avancée du déboisement et de l’agriculture.

 

 

 



Quarante ans ont passé. La forêt recule, les dernières nations indiennes intègrent petit à petit la modernité et leur héritage culturel se meurt dans une grande indifférence générale. Depuis combien de temps ces peuples étaient-ils les seigneurs de la forêt amazonienne ? -50 000 ans ? -60 000 ans ? personne ne peut encore répondre à cette question. Que savent-ils eux même de leur lointain passé ?

 

Les grottes, les abris ornés, les nécropoles dispersés dans les derniers hectares de forêt vierge sont aujourd’hui les seuls vestiges de ces temps anciens. Il est de notre devoir de les préserver et de découvrir  dans leur lecture la grande histoire de l’occupation humaine de ce continent. En étudiant les paysages ayant joué un rôle de diffuseur et de fixateur de cultures paléo-indiennes, on pourra mieux comprendre les mécanismes qui ont régi leurs déplacements. Retrouver ces paysages et les expérimenter sur une extension de près de 3000 km entre les bassins de l’Amazone et du Paraguay, tel est mon rêve.
L'aventure démare...

Commenter cet article
F
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Je me permets de vous contacter car nous sommes en possession de nombreux objets et photos d'indiens du Mato Grosso, datant de la période 1950.<br /> <br /> Il s'agit principalement de flèches, photos, parures etc. Mon père a fait plusieurs expéditions durant la période 1949-1952 et a été amené à partager la vie des indiens Karajas et Chavantes<br /> pendant plusieurs mois.<br /> Mon père est décédé en 2008 et nous souhaitons transmettre sa collection (ou partie) à des associations ou instituts dans le but de ne pas perdre ce patrimoine.<br /> <br /> Seriez-vous intéressé ou pouvez-vous m'indiquer l'adresses d'institutions susceptibles de l'être?<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> quanto tempo! mas valeu trabalho maravilhoso, estarei enviando atodos meus amigos,porque devemos acreditar em UM NOVO DIA,onde temos que valorizar nossas raizes brasileiras.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Un petit mot pour tous les 2,<br /> pour vous souhaitez bonne chance et bonnes découvertes dans cette nouvelle aventure !<br /> Donnez nous des nouvelles !!!<br /> Bises<br /> Amandine (et Thibaut)<br /> <br /> <br />
Répondre

À propos

Jean Périé. Diplômé de Préhistoire à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Une vie sur la piste des grottes ornées d'Amazonie, au Mato Grosso,(Brésil). Un inventaire des paysages et de l'Art rupestre témoins d'une occupation vieille de plus de 20 000 ans.