Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 May

Dom Aquino « O Paraiso »

Publié par Jean  - Catégories :  #aventure

 

Cuiabá est la Capitale du Mato Grosso. Avec le développement agricole de la région Centre-Ouest, la ville s’est terriblement agrandie. Des immeubles rivalisent de hauteur, ou autrefois on trouvait des « casarões » ces habitations traditionnelles avec un patio ombragé par des manguiers. La ville à perdu son charme d’antan et sa tranquillité.

Pour retrouver cette ambiance paisible, il faut s’éloigner de la capitale du Mato grosso et rechercher les petits villages à l’écart du progrès. Dom Aquino est une de ces bourgades où il fait bon vivre.
 Là pas d’immeubles, tout le monde se connaît. Le soir, quand le soleil décline sur l’horizon et fait chuter le thermomètre de quelques degrés, la population se réunit sur la place sous les arbres, partage une bière et mange des brochettes. Des petites cabanes
 qui servent de bar s’élèvent des hauts-parleurs de la musique « sertaneja », un brin  country  qui rappelle qu’on est ici au pays du rodéo. L’élevage de zébus est la principale économie de la région.
C'est, dans ce village paisible qui me rappelle mes origines paysanes que j'explore avec mon fidèle compagnon Luis, le photographe du village, la serra das parnaibas. à la recherche des civilisations perdues...
 

Commenter cet article
R
<br /> O Espeto popular agradece a presenca do casal simpatico, ao nosso restaurante. agradecemos tambem os elegios dedicados aos nossos colaboradores e a casa. Sucesso sempre.<br /> <br /> <br />
Répondre
H
Bonjour Jean,<br /> <br /> Ce texte est une reprise de contact plutôt qu'un commentaire de l'article. je te prie de bien vouloir m'en excuser.<br /> <br /> Je me demandais ce que tu étais devenu depuis ce jour de 1985...où tu m'avais reçu si cordialement avec mon épouse haîtienne chez toi à deux pas de la gare Saint Lazare.<br /> <br /> Et me voila plus que rassuré!<br /> <br /> Après 45 ans d'Education nationale ( Limousin;Haïti (10 ans); Togo (2 ans); 6 ans à Saint Laurent du Maroni; Guinée (4 ans); puis à nouveau 5 ans en Guyane dont les quatre dernières années en tant qu'Inspecteur sur le Maroni pour le premier degré des Ecoles d'Apatou à Pidima au nord-ouest d'Antecume Pata.<br /> <br /> Je devais pour ma retraite partir au Brésil à Macapa en tant que consultant pour l'enseignement du français et la francophonie mais la décision tardait et je me suis installé en République dominicaine.<br /> <br /> Pour mes loisirs, il y a la recherche des anciennes cuevas des Taïnos... <br /> <br /> <br /> Bien sûr tous mes encouragements pour ton oeuvre qui vient couronner ta persévérance et tes travaux et peut-être à bientôt car mes amis brésiliens souhaitent me revoir...que j'ai eu en étant l'un de tes premiers lecteurs <br /> <br /> Comme toujours tes textes sont passionnants et je retrouve le plaisir que j'ai eu entant que l'un de tes premiers lecteurs. <br /> <br /> En toute amitié.<br /> <br /> Bernard<br /> <br /> Henri Bernard Catus
Répondre

À propos

Jean Périé. Diplômé de Préhistoire à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Une vie sur la piste des grottes ornées d'Amazonie, au Mato Grosso,(Brésil). Un inventaire des paysages et de l'Art rupestre témoins d'une occupation vieille de plus de 20 000 ans.