Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 Jul

Quelques trésors sur la piste des grottes ornées d’Amazonie en compagnie de Jean Périé.

Publié par Jean  - Catégories :  #Art rupestre

Vous êtes bien chaussés, votre machette à la ceinture… Alors, prêts pour une virée de 2000 km en brousse.
C’est à la frontière de la Bolivie que l’on peut admirer le premier abri orné de gravures Uirapuru.  Ce sont des triangles pubiens, des représentations féminines et au centre du panneau on distingue une main entaillée dans la roche. C’est sans aucun doute un lieu de baignade car à quelques mètres de ces gravures coule une magnifique cascade.


La région de la Chapada dos Parecis n’a pas été explorée et l’abri suivant se localise dans la grande chaîne de reliefs connue sous le nom de  Serra das Araras  à cause des oiseaux nombreux dans ces reliefs. C’est là que l’on trouvera l’un des abris ornés de peintures les plus anciens du continent sud-américain, Santa Elina daté de 20 000 ans. On peut y observer de très nombreuses peintures avec des personnages mais aussi des tapirs, des cervidés, des singes, des poissons (raies d’eau douce).

Toujours dans la même chaîne de relief on tombe sur  Cruz de Pedra. Un bloc entaillé de cercles concentriques. Une croix de bois indique un ancien cimetière d’esclaves, mais comme un grand mystère entoure ce site, les habitants de la région en ont fait un lieu magique de bénédiction. Peu à peu les gravures des blocs disparaissent sous une épaisse couche de cire de bougies.

Plus en avant toujours vers l’Est, après plusieurs jours de voyage s’ouvrent à nos yeux les magnifiques paysages de la Chapada dos Guimarães. Là de nombreux abris ornés de peintures ont été localisés. J’ai déjà cité les sites de Frei Kanuto et de Corda Sem Fim. , alors je vais vous parler plutôt d’un site quasiment inconnu, Xavier. Situé dans la jungle, au pied d’une cascade, on y découvre des oiseaux ailes déployées et des lignes de figures géométriques spectaculaires.


Continuons à parcourir la piste des grottes ornées d’Amazonie au Mato Grosso, le prochain abri sera Caverna do Indio (La caverne de l’indien) un des rares sites rupestres situés dans une grotte. C’est aussi une nécropole. Les parois sont ornées de petits mammifères, des coatis, ces rongeurs qui vivent en bande dans la région. Leurs représentations sont très réalistes au point qu’on ne peut pas les confondre avec d’autres mammifères.

Plus à l’Est encore, entrons dans la vallée du Rio São Lourenço, São Lucas. Un chef-d’œuvre d’art rupestre. Il suffit de regarder l’image de l’accouchement pour rester figé par la précision du trait et le détail. Sur le même panneau on peut voir des représentations humaines esquissées mais d’un réalisme à couper le souffle avec des chasseurs en plein mouvement. A quelques centaines de mètres sur un petit rocher isolé, surgit un cervidé à six pattes.

Notre prochaine halte sur la piste sera l’abri Morro do Bigode, lui aussi planté dans une végétation sauvage qui le protège de toute prédation. Sa particularité, très peu de motifs mais un personnage à tête triangulaire.







 Accompagnons désormais les cuestas, ces draperies de falaises de la Serra da Saudade. On tombe sur l’abri de Tapera. Nous sommes sur les bords d’une rivière diamantifère et les garimpeiros nous offriront leur hospitalité. Nous aurons tout loisir de détailler les centaines de gravures avec là aussi un personnage à tête triangulaire.

Bien évidemment, la piste des grottes ornées du Mato Grosso ne s’arrête pas là, mais elle est si riche qu’il est temps de souffler un peu.

Vous avez aimé, promis, juré, nous y retournerons ensemble prochainement.



Commenter cet article
J
Je viens de voir une photo de toi en compagnie d'Yves Coppens... Je suis très impressionné !!!
Répondre
J
<br /> Salut Juani et merci pour ton commentaire. Je vais régulièrement sur ton site qui est admirable en tout points. On se régale de tous les détails que tu racontes de la vie trépidente de ton<br /> grand-père explorateur. Je vais en conseiller la lecture sur mon blog.<br /> Bonne continuation tu fais un travail splendide sur ton grand-père.<br /> Mes félicitations,<br /> Jean<br /> <br /> <br />

À propos

Jean Périé. Diplômé de Préhistoire à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Une vie sur la piste des grottes ornées d'Amazonie, au Mato Grosso,(Brésil). Un inventaire des paysages et de l'Art rupestre témoins d'une occupation vieille de plus de 20 000 ans.